Quels sont les fondements de la pédagogie Montessori ?

0
238

La pédagogie Montessori est un concept qui aborde l’éducation sous un angle différent. Selon ce concept, chaque enfant est considéré comme étant un être unique qui avance à son rythme. La pédagogie Montessori tend à soutenir un enfant pour l’aider à évoluer progressivement sur le plan physique, social et spirituel.

Maria Montessori, à la base de cette pédagogie unique

Il s’agit d’une technique pédagogique qui remonte au XIXe siècle. La fondatrice de ce concept n’est autre que Maria Montessori. Selon ce médecin, chaque enfant est unique. Il est alors essentiel de lui apporter une approche sensorielle qui lui est propre. L’éducation de chaque enfant doit être déterminée en fonction de sa propre personnalité et de son rythme.

Maria Montessori possède une philosophie particulière en matière d’éducation. Selon elle, les enfants :

  • sont plus concentrés s’ils sont immergés dans un environnement adapté ;
  • sont tous dotés de capacités universelles.

Cet éminent personnage continue de marquer le domaine de l’éducation jusqu’à ce jour, car son système est de plus en plus adopté par de nombreux éducateurs. Si vous êtes adepte de cette pédagogie, vous pouvez lire ici la biographie complète de Maria Montessori et en apprendre davantage à son sujet.

Quels sont les principaux fondements de la pédagogie Montessori ?

Selon le principe de l’enseignement Montessori, il est essentiel de respecter l’autonomie de chaque enfant. Ce concept repose sur 5 bases essentielles.

Le respect du rythme d’évolution de chaque enfant

Pour mieux exploiter son potentiel, un enfant devrait apprendre à son rythme. Il faudra lui laisser le temps suffisant pour qu’il puisse assimiler et comprendre.

La liberté

Étant donné que chaque enfant possède son rythme d’apprentissage, il doit être libre de choisir une activité et le temps qu’il va y consacrer. Même s’il est confiné dans une salle de classe, il devrait pouvoir circuler librement. Il devrait aussi être libre de communiquer avec ses camarades. Toutefois, il n’est pas autorisé à les gêner.

L’autodiscipline

Ce point ne met pas tous les éducateurs d’accord. Avec le concept Montessori, l’enfant n’est sujet à aucune contrainte. Il est amené à se concentrer, à se motiver et à se corriger seul. Il doit être capable de se corriger et d’apprendre de ses erreurs.

L’environnement

L’enfant doit disposer du matériel nécessaire. Il est aussi nécessaire de l’immerger dans un environnement propice à son apprentissage. Cette pédagogie invite à placer l’enfant dans un espace riche et stimulant. Il doit pouvoir évoluer dans un milieu favorisant les interactions humaines (encourager les échanges avec les adultes et les autres enfants).

L’apprentissage

Avec la pédagogie Montessori, l’enfant apprend grâce à son expérience. L’éducateur doit l’amener à participer à des activités concrètes et ludiques. L’enfant doit avoir accès à des jeux qui suscitent son intérêt, qui pourront l’aider à développer sa mémoire et sa concentration.

La pédagogie Montessori : une pédagogie pour préparer l’enfant pour son avenir

Dans le cadre de la pédagogie Montessori, chaque enfant est considéré comme étant un être unique en son genre. Chacun possède des besoins spécifiques. Il est donc essentiel de respecter l’autonomie de chaque enfant pour que ce dernier puisse avancer à son rythme. L’éducateur est alors tenu de s’adapter en fonction de chaque situation. Il devra reconsidérer systématiquement le concept de l’éducation en prenant chaque cas en considération.

Il faut savoir que l’enfant possède différentes « périodes sensibles ». Ces périodes correspondent au moment où il acquiert et assimile aisément une connaissance. L’enseignement prodigué doit être déterminé en fonction de son développement.

Un enfant est par exemple plus réceptif à la normalisation entre 3 à 6 ans. C’est à cette période qu’il faut lui apprendre à respecter l’ordre et à soigner son environnement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here