Comment organiser un rallye maths ?

0
1160

Aujourd’hui, de plus en plus d’élèves ont du mal à appréhender certaines matières telles que les maths, à cause d’un mode d’enseignement qui n’est plus vraiment adapté. L’enseignement académique classique a en effet montré ses limites et a besoin d’être repensé pour correspondre aux profils des étudiants actuels. Selon diverses études, il a été démontré que les activités ludo-éducatives permettent aux apprenants d’obtenir de meilleurs résultats scolaires, car elles suscitent leur curiosité, favorisent leur capacité de raisonnement et développent leur esprit créatif. C’est d’ailleurs pour cette raison que de plus en plus d’établissements organisent des rallyes maths ? En quoi consiste cette activité ? Quels sont ses avantages ? Quelles sont les étapes à suivre pour l’organiser en classes primaires ?

En quoi consiste un rallye maths ?

Généralement organisé dans les classes primaires, le rallye maths est une épreuve annuelle au cours de laquelle les élèves traitent trois à dix exercices de mathématiques, en solo, en binôme ou en groupe. Une salle de classe est aménagée pour l’occasion et les sujets de l’épreuve sont proposés sous forme de mystères à résoudre sur une durée déterminée au préalable.

Contrairement au déroulement des évaluations de maths classiques, l’épreuve de rallye comme celle que l’on peut trouver sur La Salle des Maîtres autorise les élèves à utiliser du matériel afin de trouver la solution aux problèmes énoncés. De plus, chaque devoir est différent, de façon à susciter la coopération entre les candidats, tout en évaluant leur capacité d’analyse ainsi que leur niveau de raisonnement.

Dans la majorité des cas, c’est au cours de la semaine des mathématiques que ce tournoi est organisé. Les élèves intéressés par l’activité doivent le notifier à leurs enseignants pour que ces derniers puissent les inscrire. Lors de ce tournoi de mathématiques, les problèmes à résoudre sont posés sous forme de rébus ou de devinettes. Les exercices sont donc formulés de façon à ce que les participants soient motivés à l’idée de trouver les solutions, à la manière d’un jeu. Ainsi, ils mettent en application tous leurs acquis, et ce, avec une plus grande implication et dans un contexte plus détendu.

Étant donné qu’ils sont confrontés à des cas concrets, ils les comprennent plus rapidement et sont plus intéressés par l’apprentissage des maths à l’école. En outre, les sujets proposés sur l’épreuve du rallye de maths requièrent un certain niveau de réflexion. En conséquence, chaque apprenant aiguise sa curiosité et développe son talent de chercheur face à ce challenge qu’il doit relever.

Quel est l’intérêt du rallye maths ?

Les enjeux de cette épreuve vont bien au-delà de la résolution des sujets énoncés. Ici, on cherche à faire ressortir le sens de la collaboration entre les participants. À cet effet, les enseignants ont l’obligation de créer toutes les conditions qui pourront favoriser une coopération globale entre les élèves. Autrement dit, il est nécessaire que chaque épreuve conscientise les candidats sur l’importance du travail de groupe, du débat pour confronter les idées et de la concertation.

Ce rallye permet aussi aux participants d’exploiter leurs capacités d’argumentation. Aussi, en plus de donner leurs opinions, de les expliquer au groupe et surtout de défendre leur avis, les jeunes élèves apprendront à écouter leurs coéquipiers et à tenir compte de leurs opinions.

Sur le plan pratique, les épreuves du rallye maths aident les apprenants à mieux cerner le sens des activités mathématiques. Lorsqu’ils sont confrontés à une énigme, ils doivent comprendre qu’il est important d’utiliser leurs connaissances pour trouver la solution. Le rallye leur permet également de découvrir qu’ils peuvent emprunter plusieurs chemins pour arriver au même résultat. Ils apprennent donc à adopter les bonnes stratégies pour atteindre leurs objectifs.

Il convient de noter que les enseignants n’ont pas le droit d’intervenir pendant le déroulement du tournoi. L’essentiel ici n’est pas d’obtenir une bonne résolution des sujets, mais plutôt d’améliorer les capacités de recherche des élèves, ainsi que leur gestion du temps, leur autonomie et leur esprit de compétitivité. Par ailleurs, il est important de souligner que le rallye maths n’est pas seulement intéressant pour les élèves. Sur le plan pédagogique, il permet également aux enseignants de tirer des leçons de cette mini-compétition, qui leur apprend d’ailleurs à mieux connaître le niveau de leurs élèves, mais aussi à identifier leurs faiblesses.

Grâce à cette épreuve, ils sauront valoriser les capacités réelles des apprenants, ce qui aura pour effet d’améliorer leurs relations avec ces derniers. Les professeurs pourront aussi adapter leurs méthodes d’apprentissage et diversifier leurs techniques d’enseignement afin de répondre plus efficacement aux besoins des élèves et de les motiver pour qu’ils soient plus disposés à apprendre les mathématiques.

Comment organiser un rallye maths en classe primaire ?

Comme tous les tournois visant à tester le niveau des apprenants, le rallye maths doit se dérouler dans un cadre bien précis. En premier lieu, toutes les manches doivent comporter une liste d’énigmes à résoudre par tous les élèves, sans l’aide d’un professeur, d’un surveillant ou d’un parent. Pour chaque sujet, le groupe concerné doit soumettre la même réponse, rédigée au préalable par un participant désigné par le groupe. Ce représentant sera chargé d’écrire les résultats qui ont été trouvés, en remplissant un bulletin, sans ajouter d’autres réponses, à part celles ayant été fournies par le groupe.

En ce qui concerne le système de notation, chaque équipe possède un capital de points par manche. Chaque fois qu’elle fournit la bonne réponse dans le respect des instructions, des points supplémentaires sont immédiatement ajoutés au capital initial. Si la réponse fournie n’est pas correcte, les points correspondant à cette question sont soustraits du capital.

Enfin, dans le cas où la réponse fournie par le groupe serait juste, mais que les consignes n’auraient pas été suivies à la lettre, aucun point n’est accordé, mais rien n’est soustrait non plus. À titre d’exemple, si une équipe n’inscrit pas le résultat dans un tableau, alors que c’est ce qu’il fallait faire, elle n’aura ni de points en plus ni de points en moins. Plusieurs semaines avant le tournoi, les apprenants doivent être informés de la date et des spécificités des épreuves auxquels ils seront soumis. Il faudra également leur expliquer les règles du rallye en détail.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here