Comment bien choisir sa climatisation

0
157

Pour profiter d’un intérieur plus confortable, la climatisation s’impose de plus en plus comme une installation incontournable. Non seulement elle permet d’obtenir un vent frais pendant les périodes de chaleur, mais elle procure également de l’air chaud en hiver en fonction des modèles.

Parce qu’il existe plusieurs types et formats de climatiseurs, vous devez veiller à choisir le type de climatisation qui s’adapte à vos besoins et à votre budget pour un investissement optimal.

Installation d’une climatisation : faire appel à des professionnels

Qu’il s’agisse du cadre professionnel ou pour des besoins domestiques, faire appel à une entreprise de climatisation est sans doute le meilleur moyen de vous assurer de la qualité et des caractéristiques d’un climatiseur.

Possédant une parfaite maîtrise des contours du choix de cet équipement, une entreprise de climatisation saura vous orienter comme il faut en tenant compte des spécificités de votre bâtiment, de votre budget, etc.

Mieux, elle vous accompagne évidemment dans l’installation, la maintenance et la réparation du climatiseur en fonction du contrat.

Les critères de choix d’une climatisation adaptée

Pour vous procurer une climatisation répondant à vos besoins, plusieurs éléments sont à prendre en considération.

  • la puissance frigorifique : elle se définit comme la capacité d’un climatiseur à refroidir un espace bien déterminé. Exprimée en Watts, elle s’évalue en BTU (British Thermal Unit) avec 1W= 3,414BTU ;
  • le volume de l’espace à rafraîchir : il s’agit d’une donnée importante à prendre en compte dans le choix d’une climatisation pour ne pas sous-estimer ou sur-optimiser l’appareil. Pour le définir, il faut multiplier la longueur par la largeur, puis par la hauteur de la pièce (L x l x h). Avec cette donnée, un professionnel de la climatisation saura déjà à peu près le type de produit qui convient ;
  • le EER (Energy Efficiency Rating) : il s’agit du rapport entre la puissance électrique consommée et la puissance de refroidissement restituée ;
  • le label énergétique : permet de classer les climatiseurs sur le plan de la consommation énergétique ;
  • le niveau sonore: exprimé en dB (décibels), il permet de savoir à quel niveau de bruit vous attendre avec chaque climatiseur.

D’autres aspects comme le traitement de l’air, les fonctionnalités de la télécommande ainsi que le prix sont également importants.

Les différents types de climatiseurs

Les différents types de climatiseurs tournent autour de deux catégories : le climatiseur monobloc et le climatiseur split. Dans la première catégorie (monobloc), les appareils sont composés d’une unité unique contenant l’ensemble du circuit de refroidissement.

Un climatiseur monobloc s’installe dans la pièce à refroidir avec une gaine flexible permettant de rejeter vers l’extérieur la chaleur captée. Il est idéal pour les pièces de moins de 30 m² et surtout plus abordable en matière de coût.

Quant au second, le climatiseur split, il se compose d’une unité intérieure sous la forme d’une cassette murale et d’une unité extérieure reliée à la première par des gaines peu volumineuses. En plus d’être assez puissant au niveau du refroidissement, il est souvent plus discret et moins bruyant que le monobloc, avec toutefois un coût d’acquisition plus élevé.

Parmi les modèles split, on trouve des climatiseurs réversibles qui fournissent aussi bien de l’air frais que de la chaleur en fonction de la saison.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here