Bris de glace chez soi : quand est-il pris en charge par l’assurance ?

0
140

Généralement, la garantie bris de glace fait partie de votre assurance habitation. Cependant, la couverture dépend de la formule choisie à la souscription de votre assurance. Dans sa version basique, la garantie couvre les portes et les fenêtres, mais elle peut également concerner les balcons, les miroirs ou les panneaux photovoltaïques. Mais l’assurance prend-elle en charge toutes les réparations en cas de sinistre ? Pouvez-vous être exclu de la garantie bris de glace ? Que faut-il faire pour être indemnisé ? Comment votre vitre est-elle remplacée ? Éléments de réponse.

Les démarches à suivre pour se faire indemniser

Dès que vous avez constaté le sinistre de vitre brisé, prévenez tout de suite votre assureur. Selon les règlementations en vigueur, vous avez 5 jours pour déclarer les dégâts par lettre recommandée avec accusé de réception. Généralement, une description des dégâts avec photos et les circonstances de l’événement peuvent suffire. Il est conseillé de ne pas réparer ou remplacer la vitre cassée avant d’en informer votre assureur. Ensuite, vous serez dédommagé en fonction du montant de la franchise à laquelle vous avez souscrit et du plafond de remboursement.

Un artisan vitrier agréé pourra vous aider à évaluer les dégâts pour que votre demande de remboursement soit acceptée par votre assureur. Il vous accompagnera dans les démarches de déclaration du sinistre chez votre assureur. Il interviendra dans toute la région parisienne et l’Île-de-France pour réparer les dommages. L’intervention commence par un nettoyage du cadre pour éviter les coupures. Puis, l’expert installe un placage en bois provisoire en attente du nouveau verre. Ensuite, il installe correctement et nettoie votre nouvelle vitre. Informez-vous auprès de votre vitrier à Paris pour en savoir plus sur le remplacement de l’élément cassé.

Pouvez-vous être exclu de la garantie bris de glace ?

Lors de votre souscription à une assurance logement, il est important de faire attention à l’ensemble des risques couverts. Effectivement, le sinistre bris de glace peut ne pas être compris parmi les risques couverts. Il arrive également que la garantie soit limitée à certains équipements seulement. La garantie bris de glace couvre les portes, les fenêtres, les baies vitrées, les cloisons en verre, les fenêtres de toit. Elle concerne, en plus, tout élément qui vous sépare de l’extérieur ou qui délimite une ou plusieurs pièces de votre maison.

Vous souhaitez assurer votre véranda, un insert de cheminée, un aquarium ou bien vos appareils high-tech ? Sachant que ces derniers font partie des équipements spécifiques. Vous avez la possibilité d’étendre la couverture de votre garantie afin de couvrir également ce type de biens. Mais attention ; il est primordial de bien les identifier et de les inclure clairement dans votre contrat lors de la souscription à l’offre. Néanmoins, il faut savoir que les éléments décoratifs tels que les vases, les lustres en verre, les ampoules ou la vaisselle ne sont pas pris en charge par la garantie bris de glace. Ces derniers peuvent être couverts par les garanties de dommages aux biens. En cas de sinistre intentionnel ou dommage lié à la vétusté ou un manque d’entretien constaté par l’assurance, vous ne pourrez pas non plus bénéficier de la garantie bris de glace.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here